Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.

Aller en bas 
AuteurMessage
Blair A. Roswell

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/11/2010

Feuille de personnage
Âge: Impossible de vous le dire, il change tout le temps.
Favorite Song: Muse - Resistance
Relations:

MessageSujet: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Mer 3 Nov - 18:30



» Votre personnage :
(Nom de la célébrité : Leighton Meester.)


Déterminée •• Manipulatrice •• Orgueilleuse •• Provocatrice.

« C'est marrant mais moins je vois ta gueule, mieux je me porte. »

    Poste Vacant : Oui [] Non [x]
    Double Compte : Oui [x] Non [x]
    (Nom de votre/vos autre(s) compte(s) : Ahaa :D)


    Nom(s) : Roswell
    Prénom(s) : Blair Alaska, alias B. / Queen B.
    Âge : Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps.
    Date & Lieu de naissance: 23 Janvier 1991 ; New-York, Manhattan (New-York).
    Fraternité : Kappa Thêta Alpha.
    Passion(s) : Je n'ai pas de passions, que des passes-temps.
    Classe sociale : Riche.
    Orientation sexuelle : Hétéro.


    » Raconte-Nous Une Belle Histoire. :

    Chapitre I - « Parce qu'il faut bien un commencement. »

La petite Blair Alaska Roswell est née le 25 Janvier 1991, à New-York. Date gravée à jamais dans le cœur de ses richissimes parents. Du moins, pour l'instant.

« C'est une fille Madame, félicitations ! » S'écria la sage-femme, un grand sourire hypocrite aux lèvres. Comme si elle en avait quelque chose à faire. C'est un unième bébé dans le monde, rien d'autre.
La mère du bébé, Lily Roswell, jaugea son premier enfant, feignant l'indifférence. L'enfant ne pleurait pas. Il ne faisait rien du tout. Fixant de ses yeux bleus glace sa mère. Ainsi lui venu l'idée de son deuxième prénom : Alaska. Sa première impression sur le bébé était qu'il avait l'air froid comme la glace. Blair, c'était le deuxième prénom de sa mère, qui était le prénom de sa grand-mère. Une femme bien tyrannique, pointilleuse. Tout comme sa fille. Telle mère, telle fille. En sera t'il ainsi pour la petite Blair ?
Le père de Blair, lui, était nerveux. D'une part parce qu'il loupait une réunion de la plus haute importance, mais aussi parce qu'il ne se sentait pas prêt à être père. En réalité, il n'en avait aucune envie. Harold John Roswell était un financier qui ne jurait que par l'argent. La bourse, les réunions, le casino, tout cela rythmait sa vie. C'était un homme très imposant. Tout le monde à New-York connaissait son nom.


    Chapitre II - « Changer d'avis, c'est changer de vie. Oui, mais quand on a pas le choix, on fait comment ? »


Petite Blair deviendra grande. Elle a 15ans à présent. L'âge fou.
On fume trop. On boit trop. On sort trop. On écoute trop fort la musique. On réfléchit trop. Ou pas assez. On ne dort pas assez. On ne bosse pas assez. On se confie peu. Ou pas du tout. On ne pleure jamais. Du moins pas devant les autres. Ça craint.
Il y a les temps de la première cigarette, on sera pas accroc, c'est juste une clope. Puis on achète un paquet, pour voir, sa fait cool, et au bout du compte, sans la clope d'après manger, la journée serait pourrie. Il y a les premières soirées, on achète de la Smirnoff Ice, parce que sa bourre la gueule, on finira par par terre. Et puis après, la Vodka ne fait presque plus d'effet, on se contrôle. On ira voir du côté des joints, si c'est pas meilleur. Et l'effet de la défonce, c'est tellement cool, un pet de temps en temps, sa fait rien d'abord.
La mère de Blair s'est remariée. Oui, parce que son père l'a quittée. Il n'assumait sûrement pas sa paternité. Ça fait quatre ans maintenant. Blair n'aime pas son nouveau beau-père, et elle le montre bien. De toute façon, dans quelques mois, il-y-en aura un nouveau. C'est toujours comme ça. Celui-ci, Cyrus, est avocat. Et cette année, il a un gros client dans l'Utah. Il doit aller le défendre à Salt Lake City. Ça durera longtemps, une sale affaire de détournement de fonds. Alors toute la petite famille déménage là-bas, au milieu de nul part. Blair a évidemment fait ses nombreuses crises de nerfs, mais cette fois ci, personne ne cède. Et comme elle est enfant unique, elle n'a personne à rallier à sa cause. Seule contre tous. Et adieu les amis.
Là-bas, c'est l'enfer. Elle déteste l'environnement, son école, les gens, tout ! Elle est bien sûr la reine du lycée, à peine arrivée, mais ça, elle s'en fout, elle veut partir, retrouver ses amis. Mais, il y a Calvin.



    Chapitre III - « Aujourd'hui, j'ai pensé à toi. Un peu comme hier. Un peu comme tout le temps en fait... »


Vous avez reçu un nouveau message vocal. Lundi 26 juillet 2010 à vingt heures dix.

Ouais c'est moi, Calvin, tu sais le mec qui t'as dragué pas loin du pont des arts l'autre nuit. Celui qui t'as dit que t'étais vachement jolie. Tu as même souris en m'écrivant ton numéro sur ma paume de main avec ton rouge à lèvre. J'ai pas osé te dire que t'avais aussi un magnifique sourire. Tu as promis de me rappeler mais ne l'a jamais fait. Pourtant t'avais l'air intéressée l'autre jour... Bon j'arrête de dire des conneries sur ton répondeur. A vrai dire je te laisse ce message vu que tu ne m'as toujours pas rappeler. Tu me manques. Je ne te connais même pas mais tu me manques déjà. J'ai eu un énorme coup de foudre. Le genre qu'on n'a qu'une fois et puisque tu m'as dis que t'étais célibataire, je pensais que... toi et moi... tu vois.. Bref tu m'as compris. Je ne suis pas du genre à déclarer ma flamme... encore moins sur une boite vocale. Si ça se trouve tu as déjà supprime ce message. Et c'est cette raison qui me pousse à poursuivre ma déclaration... en espérant que tu n'écoutes plus là.

[Silence]

Ouais je sais je suis bizarre comme garçon, mais il parait que le beau est toujours bizarre alors... Je me lance. Quand je t'ai vu, j'ai immédiatement craqué, pourtant faut l'avouer t'es pas mon genre de fille physiquement mais je ne sais pas pourquoi tu dégageais un truc que les autres filles n'ont pas. Je sais que tu penses que je le dit à toute les autres filles qui me plaisent mais c'est faux. Je n'ai jamais été amoureux. Je n'ai jamais eu de coup de foudre. Sauf pour toi, il y a à peine trois jours et depuis tu me hantes. D'habitude je laisse poireauter la fille histoire de me faire désirer mais avec toi c'est diffèrent. J'ai voulu te rappeler le lendemain de notre rencontre mais je me suis retenu et là ça fait 72h et j'ai craqué. Alors rappelle moi, surtout si c'est pour me dire que ce coup de foudre est réciproque. Voilà c'est dit. La balle est dans ton camp à présent.


Fin des nouveaux messages. Menu principale, pour réécouter, tapez un.
Pour effacer, taper deux. Pour rappeler, tapez trois ... Vous avez appuyer sur trois.




    Chapitre IV - « Il faut croire que la plus grande inconscience de l'homme, c'est celle de sa propre vie. »


Mercredi 4 Août 2010 :

Je marchais dans la rue, pressée de rentrer chez moi. Enfin, « Chez moi » c'était vite dit. Je ne m'étais jamais sentie chez moi ici. New York me paraissait si lointain... Qu'est ce qu'on peut trouver à cette ville toute pourrie ?! L'Utah... Quelle idée ! Pourquoi pas le Kansas tant qu'on y est ?
Heureusement qu'il y a Calvin. Sinon, j'aurais péter les plombs depuis longtemps. Quand je pense à quelque chose et que d'un coup je pense à lui, j'ai comme l'impression que mon ventre se retourne, que mon cœur bat trop vite dans ma gorge et que je vais le vomir... Il a un trop grand pouvoir sur moi. Cet art, cette perfection, ce regard, ce sourire d'ange. C'est lui. Trop hypnotisée par le fond, le creux de son regard. Trop gelée par sa perfection. Son corps, son visage, ses cheveux. Oui, tout est parfait. On dirait que tout est fait, tout est calculé parfaitement pour que je l'aime. Je pourrais en passer des heures à le contempler...

Crissements de pneus. Boum. Douleur fulgurante...

Je vole. Pendant un instant, un court instant, je suis au dessus de la voiture. Puis le sol s'approche à une vitesse folle. Ma tête heurte l'arrière de la voiture. Puis elle heurte le sol. Bordel... Je reste immobile. A vrai dire, je ne peux pas bouger. Les gens se pressent autour de moi, crient. Chaque une de mes respirations est un supplice. Je baigne dans mon sang, j'ai peur. Trop faible pour hurler, ou peut-être simplement sans vie... J'ai trop mal. Je ferme les yeux. Et là, le vide m'emporte...


Vendredi 27 Août 2010 :

Bip... Bip... Bip...

Oh pitié, éteignez ça ! Je n'arrive pas à dormir !
Ma main se lève, bat l'air, sur les côtés. Où est dont ce réveil... Mais attends. Ça ne ressemble pas à un bruit de réveil ça. Je laisse tomber mollement mon bras, et ouvre les yeux. Tout est flou. Je referme immédiatement mes yeux. La lumière m'aveugle. J'essaye, encore et encore. Puis j'y arrive. Là, je découvre des murs blanc. Je suis dans un lit, blanc lui aussi. Ce n'est pas ma chambre, ça c'est clair. Le "bip bip" si énervant provient d'une machine, à l'autre bout des fils qui sont plantés dans mon corps... Je suis à l'hôpital ? Pourquoi ?
J'arrache les fils. Je n'aurais jamais du le faire d'ailleurs. Le bruit augmente, mais s'est transformer en long "Biiip..." vraiment irritant. Des infirmiers accourent dans ma chambre, défonçant la porte. Ils se figent immédiatement en me voyant. Et regardent tour à tour la machine et... moi. Quoi ? J'ai quelque chose sur le visage ?
Un infirmier s'approche. Il me dit que je n'aurais jamais du enlever les fils. Je lui lance un regard mauvais. Un autre infirmier, dans le couloir, appelle ma mère. « Madame Roswell, vôtre fille est réveillée ! » Là, je peux vous dire que je ne comprends rien. J'ouvre la bouche pour demander des explications, mais aucuns sons ne sort. Je la referme immédiatement. Ma bouche est pâteuse, j'ai soif...
Dix minutes après, ma mère arrive. Avec son visage de marbre. Voyant mon regard, elle m'explique. Tout. L'accident. Où nous sommes. Nous sommes rentrer à New-York. Ok, nous sommes rentrer mais... Où étions-nous avant ? Elle me regarde bizarrement, l'air choquée. « Mais enfin Blair, à Salt Lake City ! Depuis deux mois ! ». Non, je ne m'en souviens pas. A vrai dire, je ne me souviens de rien... Elle se lève soudainement et va parler à un infirmer, dans le couloir.

J'ai perdu la mémoire. Un test m'a fait apprendre que j'ai perdu un an de ma vie. Un an... En un an, qu'est ce qu'il s'est passé dans ma vie ? Moi qui ne parle jamais à ma mère, comment je vais faire ?



    Chapitre V - « Lettre à mon cher papa. »


Même si maman s'est assez bien occupée de moi -ou plutôt, la nourrice- il me manquait un repère, un père derrière moi. Quelqu'un sur qui je pouvais compter quand maman n'était pas là. Quelqu'un d'autre que la nourrice. Quelqu'un qui me conseillerait en cas de besoin, un modèle, un père et non juste quelqu'un dont j'ai hérité du nom. Je fous quoi avec ton nom ? J'en ai rien à faire moi. Il ne me sert à rien. Un père n'est pas celui dont le spermatozoïde a été rapide papa. Non, ça s'appelle un géniteur. Un père c'est celui qui t'élève, qui est présent, qui t'aime et qui participe à ton éducation.

Porter ton nom me rappelle juste que j'ai existé dans ta vie pendant onze ans et depuis presque huit ans tu m'as oubliée. Je n'existe plus à tes yeux. Je suis juste la fille de... et ça s'arrête là. Pendant les dix premières années de ma vie, j'ai vu l'amour se transformer en haine. J'ai vu mes parents se déchirer devant moi et j'avais pas mon mot à dire. Fallait que je reste en dehors de tout ça. Quand je posais trop de question, on me disait que c'étaient des histoires d'adultes ou que c'était la vie. Oui ce sont des histoire d'adultes mais quand y a des enfants on fait quoi d'eux ? Ils comptent pour du beurre ? Les enfants ont des yeux et des oreilles, ils voient et entendent tout. Même quand vous pensez qu'ils sont profondément endormis. Vos disputes m'ont marqués à vie et un geste en particulier, les fleurs que tu ramenais à ma maman après l'avoir frapper. Elle les acceptait comme une idiote apeurée en pensant qu'un jour tu changerais d'attitude. Vous saviez tout les deux que ce n'était pas d'excuses et de fleurs dont elle avait besoin mais d'un médecin et de nombreux points de suture.

Je n'arrive même plus à t'appeler « papa » sans que cela sonne faux dans ma bouche car pour moi tu n'existes plus. Je ne te hais pas, je ne t'en veux plus. Je suis juste indifférente à ton égard. T'es comme un inconnu pour moi, cher géniteur. A part être mon géniteur et celui dont je porte le nom, tu n'es rien. Certes ton sang coule en moi mais ça tu vois, je ne peux rien y faire.

Tu as gâché mon enfance mais tu ne gâcheras pas ma vie d'adulte. Aujourd'hui je compte bien réussir dans tout ce que j'entreprends. Tu ne m'empêcheras pas d'être heureuse comme tu as pu le faire avec maman. Je sais très bien qu'un père on en a qu'un mais moi je te considère comme un étranger. Tu n'étais même pas là quand j'ai eu mon accident. Je n'ai rien pris de toi, à part peut-être ton caractère car selon maman j'ai un caractère de merde. Tu vois à part ça, je ne vois rien de toi en moi. Je ne me reconnais pas en toi. La preuve quand je dois remplir des dossiers scolaire ou administratifs, je ne sais pas quoi mettre dans "renseignements sur le père" à part ton nom, je ne sais rien d'autre. Je n'ai pas ton adresse même si je sais que tu vis quelque part en Amérique. Je ne sais pas non plus si tu travailles toujours dans la finance ou pas... A vrai dire je m'en fous. Je ne veux pas en savoir plus. Tu n'es plus rien pour moi. J'ai su grandir sans toi et je continuerais ainsi car même si je te redonne ta place, j'aurais toujours peur que tu me laisses tomber et que tu t'en ailles comme tu l'as fait six ans auparavant. Alors non, je préfère te rayer de ma vie au risque de souffrir une seconde fois.

Blair.


    Chapitre VI - « Qui suis-je ? C'est un secret que je compte bien garder mais ce sera bien le seul. »


Que dire... Ce n'est pas à moi de vous apprendre qui je suis, mais à vous d'apprendre ce que vous voulez savoir sur moi.

    » Physique :


    Voilà... Des questions ?



    (Une vraie furie hein ?)

    » Caractère :


On dit de moi que je suis bornée, pointilleuse comme ma mère, froide à plusieurs égards, aguicheuse, pessimiste, ou un peu trop rêveuse. Obstinée voir même obsédée. Que je suis narcissique, ordonnée, sûre de moi, sûre de ce que je veux, et de ce que j'entreprends, que j'ai toujours confiance en moi. Mais que la situation prends une tournure différente de ce que j'avais imaginer, je me retrouve désemparée, déboussolée. On dit de moi que j'adore me mettre en avant, que je suis magnifique, et que celui qui n'aimerait pas m'avoir dans son lit est forcément gay. On dit de moi que je suis manipulatrice, désagréable, colérique, méprisante et capricieuse. On dit tout cela, mais au fond... Me connait-on vraiment ?




    » Questionnaire :



"I have a dream" - Quel est le vôtre ?
Il y en a tellement !

La famille, un sujet controversé, on y croit, on n’y croit plus, on n’y a jamais cru ?
Je crois que je n'y ai jamais cru. Mes parents n'arrivaient que très rarement à exprimer ce qu'ils ressentent pour moi et nous entretenons des relations très froides entre nous, sans pour autant qu'il y ait du manque de respect, ou presque.

La religion, vôtre avis ? Êtes-vous religieux ?
Je ne suis pas religieuse, et je ne le serais jamais. Dieu n'est que le fruit de l'imagination d'un ivrogne.

▪ La fin du monde en 2012, réel avenir ou connerie du siècle ?
Connerie.

▪ Que pensez-vous des homosexuels ? Ça vous rebute, ça vous inspire ?
Oh ben ils font ce qu'ils veulent, le temps qu'ils me font pas chier.

▪ Et les polygames (plusieurs compagnons) ?
Sympa, mais pas pour moi, je partage pas.

▪ La cigarette, les drogues, l’alcool, c'est dangereux ? Qu'est ce que devrait faire l'État ?
C'est fun, on y touche pas. Qu'ils nous laissent un peu de liberté merde !

▪ Les transports en commun : Vous les prenez, vous ne savez pas de quoi je parle, vous avez envie de les brûler ?
Quand on a un chauffeur personnel, les transports en communs ne nous servent à rien. Tout ces hommes serrés les uns contre les autres... C'est pas mon truc.

▪ Votre insulte préférée ?
Pourquoi tant de questions ?

▪ Vôtre plus grosse gaffe, c’était quoi ?
Je sais pas, il y en a eu tellement !

▪ Si vous pouviez être un animal, vous seriez lequel ? Pourquoi ?
Un chat. Pour le côté félin, indomptable. Et le côté gros flemmard !

▪ Quelle est la chanson qui vous met de bonne humeur ?
Nickelback - Burn It To The Ground

▪ Où aimeriez-vous aller vivre ?
Paris.

▪ Quel personnage de film vous correspond le plus ?

Personne ne ressemble à Blair Roswell.






» Me, Myself & I.


Prénom : Huguette
Âge : 56ans
Comment êtes-vous atterri ici ? Grâce à la voix de Dieu !
Et que pensez-vous de SFA ? Puisque c'est Dieu qui me l'a conseiller... J'adore !
Est-ce votre premier RPG ? Pour que vous me foutiez la paix : Oui.
Si non, veuillez nous donner un exemple de vos RP dans le spoiler (+ lien du forum). Pour voir votre niveau.


Spoiler:
 

Code (à trouver dans le règlement) : Valid by' Chelsea J. Reed.
Un dernier mot ?
Amen.

- - - - - - - - - - - - - - - - -

[list]« Moi ? Je suis malhonnête ! Et on sait
que quelqu'un de malhonnête le restera
quoi qu’il arrive... Honnêtement, ce sont
des gens honnêtes dont il faut se méfier,
parce qu’on peut jamais prévoir à quel
moment il feront un truc incroyablement...
stupide. »


[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Mer 3 Nov - 18:54

Welcome !
Valid by' Chelsea J. Reed.

Bon jeu :)

(Tu aurais pu mettre un exemple de RP, mais bon. C'est facultatif, et avec ta pres, on a pu voir à peu près ton niveau ^^)


- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blair A. Roswell

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/11/2010

Feuille de personnage
Âge: Impossible de vous le dire, il change tout le temps.
Favorite Song: Muse - Resistance
Relations:

MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Mer 3 Nov - 19:02

Désolée mais le forum où j'étais viens de fermer, et ils ont supprimer tous les membres, et tous les post x)

- - - - - - - - - - - - - - - - -

[list]« Moi ? Je suis malhonnête ! Et on sait
que quelqu'un de malhonnête le restera
quoi qu’il arrive... Honnêtement, ce sont
des gens honnêtes dont il faut se méfier,
parce qu’on peut jamais prévoir à quel
moment il feront un truc incroyablement...
stupide. »


[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Mer 3 Nov - 19:16

Ça fait rien, t'en fait pas.
Si tu as des questions, n'hésites pas ;)

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Stones

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 15/02/2010

Feuille de personnage
Âge: 20
Favorite Song:
Relations:

MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Dim 7 Nov - 21:20

Bienvenue ! =)

Je voulais juste faire remarquer que Leighton Meester est prise par Eleonor, il me semble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   Dim 7 Nov - 23:10

Eleonor ne s'est pas connectée depuis 3mois. Comme elle était inscrite comme inactive, le Staff a décider de donner son personnage à la personne qui souhaitait l'avoir, c'est comme ça partout.
Un double compte doit être actif, sous peine d'être supprimer

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Sois belle et tais-toi. » - Blair Alaska Roswell.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ella × sois belle et tais toi
» TUK ► sois forte et tais toi.
» Tais toi et sois belle ! [Libre ]
» Sois belle, joue bien, et tais-toi. [Terminée]
» Cara Anderson - Sois beau et tais toi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + Administration :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: