Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 arrivée; |1e for Conrad ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: arrivée; |1e for Conrad ♥   Sam 29 Mai - 12:41


  • L'avion. La voiture. Assise, toujours assise, sans rien faire, mes jambes étaient douloureuses. Je n'avais pas l'habitude de rester sans bouger aussi longtemps. Assise dans mon coupé rouge décapotable, je secouai doucement la tête au rythme de la musique qui remplissait l'habitacle. Inconsciemment, je me mis à fredonner, essayant de tromper mon impatience et mon envie d'être arrivée. Cela faisait plus d'une heure que je roulai, mes cheveux aujourd'hui roux au vent, mes lunettes de soleil sur le nez. Je sentais que j'allai adorer cette ville ensoleillée, pleine de vie. Mais pour l'instant, tout ce qui m'importait était d'arriver. Justement, au bout de quelques minutes, ma voiture bifurqua dans une allée et l'imposante académie se dévoila devant moi. Je tournai en rond quelques minutes, cherchant une place de parking, et finis par garer ma voiture voyante sous le regard de quelques étudiants. Je caressai du dos de la main mon magnifique coupé. Moi qui n'avait jamais eu de chance, j'avais gagné à la loterie, et j'étais devenue riche. Amusant, non ? Bien sûr, mon " père " - l'appeler ainsi me répugnai - ne le savait pas. Je tressaillis à l'idée de le voir débarquer parce que je n'étais pas majeure, et donc que, logiquement, cet argent ne m'appartenait pas mais était à lui. C'est pour ça que la gagnante du milliard de dollars était restée anonyme et que j'avais refusé toute interview. Je sortis lentement de la voiture. J'étais habillée d'une petite robe estivale noire, et de spartiates à talons noires, elles aussi. Mes lunettes de soleil toujours sur le nez, je me dirigeai vers le coffre et en sortis deux valises assez moyennes - je n'avais pas emmené tous mes vêtements, je préférai les acheter ici. Et le sourire aux lèvres, je me retournai vers l'académie; un nouveau commençement pour moi. Mes yeux gris allaient d'un endroit à l'autre, masqués par mes lunettes de soleil, sans pour autant que je me résoude à avancer. Une moue satisfaite sur les lèvres, j'attrapai mes valises, non sans peine - elles n'étaient pas très grandes, mais quand même bien remplies - et avançai lentement, sans cesser de dévisager les personnes qui m'entouraient, devinant aisément leur caractère rien qu'à leur expression. C'était un jeu, pour moi, et je me préparai mentalement à m'intégrer dans cette grande académie où je n'étais surement pas la première. Je me demandai comment étaient les gens, ici - mes connaissances antérieures me paraissaient tellement lointaines... Ce qui me fit penser à Tom. Aussitôt, la plaie béante dans ma poitrine se déchira, et j'eus quelque mal à respirer. J'essayai de me ressaisir, ce n'était pas le moment; mais j'avais évoqué le passé, et je devais m'attendre à des représailles ; j'attendis que la vague de douleur me submerge, ce qui ne tarda pas. Une légère grimace déforma mon visage, et par réflexe, je lâchai mes valises pour retrouver l'usage de mes bras et les serrer autour de ma taille, me forçant à respirer lentement et à ne pas tomber à genoux. Ca n'avait duré qu'une fraction de seconde où la douleur avait enterré mes résolutions et ma joie de vivre artificielle. Le fracas de mes valises au pied d'un jeune homme me fit sortir de ma torpeur, tandis que le mon coeur perforé continuait de saigner. Je me forçai à retrouver le sourire. Oups. Jamy, voilà une entrée fracassante ! Pensai-je en adressant un rictus désolé à l'étudiant qui venait d'être témoin de ma maladresse. J'entrepris de ramasser les vêtements qui s'étaient échappés de ma valise ouverte - Dieu merci, mes sous-vêtements et autres vêtements dont l'apparition aurait pu me gêner était dans l'autre valise. Occupée à ramasser maladroitement mes vêtements, à les remettre n'importe comment, à les voir retomber, je ne dévisageai pas desuite le jeune homme. Je soupirai, me redressai, et passai la main dans mes cheveux roux.
Spoiler:
 
C'est nul-euuuh. ><
Revenir en haut Aller en bas
Conrad J. Reed
» Meg : Admin Suprême
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : San Francisco !

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Favorite Song: Underclass Hero - Sum 41
Relations:

MessageSujet: Re: arrivée; |1e for Conrad ♥   Mar 1 Juin - 15:09

Mon dieu...

Conrad détestait ces matins là ou les cours étaient longs. Sans parler du professeur de remplacement, c'était un boulet de service. Il sortit de son cours en soupirant. Son sac à dos noir pendait à moitié dans le vide. Il commençait à être fatigué, pourtant, l'année venait tout juste de commencer. De plus, cet idiot de professeur - déjà remplit de préjugé envers certaines fraternité - l'avait assommé de question. Tout ça pour quoi ? Parce qu'il portait le t-shirt des Psi. Il en devenait très vite exaspéré, surtout que tout le monde ou presque était gentil dans sa confrérie. Une chose était sure; il demanderait à changer de cours de mathématique. Il était hors de question qu'il y retourne. Conrad ne se reconnaissait plus trop en ce moment. Il devenait presque comme eux... Son caractère devenant de plus en plus fort et sa froideur s'intensifiant de jours en jours. Il avait passé une bonne partie de sa nuit à révisé pour rien. Son manque de sommeil le rendait de mauvaise humeur, chose qui ne serait pas arrivé si son cours s’était bien passé. Son masque de marbre marquait son visage, gâchant presque la beauté de ses yeux bleus. Même si tout allait mieux depuis son arrivée à San Francisco, Conrad était toujours aussi froid. Maintenant que Chelsea savait qu’elle était sa sœur, il se sentait plein de joie de vivre, qu’il cachait bien évidemment. Enfin, inutile d’expliquer qu’il était spéciale dans son genre.

Sa matinée de cours était terminée, il ne lui restait plus qu’à rentrer chez lui, dans la fraternité Psi. Il emprunta le chemin de la cours d’arrivée qui était beaucoup plus rapide. A cette heure elle était presque déserte normalement, bien qu’il faille parfois slalomer entre les voitures. Son portable vibra dans sa poche. Il venait de recevoir un message d’un de ses voisins de fraternité. Bien sur il ne faisait pas tellement attention aux personnes autour de lui et ne s’attendait encore moins à tomber nez à nez avec une jeune fille. Ou plutôt avec sa valise, qui s’écrasa à quelques centimètres à peine de ses chaussures. Il stoppa net, son visage froid et dur ne le quittait pas. La jeune fille était rousse et une chose était sure ; il ne l’avait jamais vue. Elle devait être nouvelle et à moitié perdue dans l’immensité de l’endroit, comme tous ceux qui arrivaient d’ailleurs. Elle dut se baisser pour ramasser ses affaires en vitesse. Elle se redressa ensuite en soupirant, passant machinalement une main dans ses cheveux roux. Conrad remit son sac correctement sur son épaule gauche, laissant toujours un côté pendre dans le vide. Il ne proposait pas son aide à la jeune fille pour ramasser ses affaires, c’était déjà assez gênant pour elle. Il aurait pu s’écarter, s’en aller et l’ignoré royalement, la laissant se débrouiller pour trouver l’administration sachant qu’elle se perdrait forcément. Mais il n’avait pas un fond méchant et ce même s’il portait le t-shirt de la fraternité qui n’avait pas une super réputation dans le campus. Enfin, elle prendrait surement peur en regardant attentivement son visage, aucune émotion ne passait dessus. Il baissa un instant les yeux sur son portable qu’il tenait toujours dans la main et le rangeait d’un geste. Il ne dévisageait même pas la jeune fille qui se trouvait devant lui. Elle n’avait rien fait de mal, après tout.

- - - - - - - - - - - - - - - - -


'Til that day you came along.
My heart was empty,
Like the soul was missing from a song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanfrancisco-academy.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: arrivée; |1e for Conrad ♥   Mar 1 Juin - 19:36


  • Je m'attendais peut-être à entendre un rire moqueur, quelques paroles moqueuses, une moquerie, quoi; mais le jeune homme se contenta de me fixer légèrement, le regard parfois un peu vague. Il ne dit rien, ne broncha pas quand ma valise tomba à ses pieds, ne réagit pas plus quand je me penchai pour ramasser mes vêtements. Je fronçai les sourcils, même si j'aurai dû m'attendre à ce qu'il ne parle pas au premier abord, vu son T-shirt. Je haussai imperceptiblement les épaules. Ce n'était pas mon genre de juger quelqu'un parce qu'il avait l'air froid, qu'il portait un T-shirt insignifiant ou qu'il appartenait à telle ou telle fraternité. Je passai à nouveau la main dans mes cheveux - certains qualifiaient cela un toc, cela agaçait certains, même, mais je ne pouvais me débarasser de cette habitude de passer la main dans mes cheveux, quelque soit leur couleur. J'aurai pu m'éloigner et trouver quelqu'un de plus accueillant, ou, quite à me perdre, essayer de me débrouiller toute seule. Seulement, de 1, ce n'était pas mon genre, de 2, l'immensité de l'académie m'en aurait dissuadé bien vite. Je passai la main dans mes cheveux, encore une fois. Je me mordillai l'intérieur de la joue, puis sans me démonter, posai mes yeux gris sur le visage dur de l'étudiant et lui adressai un grand sourire. Jamy. Une simple présentation, un simple prénom articulé soigneusement, et accompagné d'un sourire; cela m'étonnerait s'il me le retournait, mais ça m'était presqur égal. Aussitôt après m'être présentée, je retrouvais mon agitation et ma joie habituelle. Je me mis rapidement à jacasser joyeusement, à peine consciente que mon caractère extraverti pouvait rapidement ennuyer. Sautillant sur place, je me rapprochai. Je suis tellement contente d'être arrivée dans cette académie ! Elle est immense ! J'espère que je m'entendrai bien avec les étudiants, le sous-entendu était clair, comme si j'avais prononcé à voix haute " avec toi, mais pour l'instant, mon seul souci, c'est de trouver l'administration ! Je parlai de moins en moins fort, pour finir par me taire, et me (re)passer la main dans les cheveux. Je commençais lentement à réaliser, que, vu que l'étudiant n'avait pas réagi, je devais légèrement l'ennuyer. Confuse, je bafouillai légèrement : Je.. Eum, ça ne te dérange pas de me montrer l'administration, s'il te plait ? Je souris à nouveau, dévoilant mes dents blanches et éclatantes, et plissant mes yeux gris. Seulement, le temps s'était rafraichi, et je frissonai légèrement dans ma robe légère. De plus, mes chaussures commençaient sérieusement à me donner des ampoules. Je levai la jambe, me massai légèrement les chevilles, tandis qu'un vent commençait à souffler et à jouer avec les mèches de mes cheveux roux. Je chassai celles-ci, me masquant la vue, avec la main tout d'abord, puis comme elles résistaient, soufflai vers le haut sans trop croire que ça allait marcher. Ce geste stupide me fit rire toute seule, et mon rire léger carillona dans le vent tandis que la cour se vidait peu à peu. Vaincue, je rebaissai la main tandis que les mèches me masquait à nouveau la vue. Je levai les yeux au ciel, pensant sérieusement maintenant à me couper un peu les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Conrad J. Reed
» Meg : Admin Suprême
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : San Francisco !

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Favorite Song: Underclass Hero - Sum 41
Relations:

MessageSujet: Re: arrivée; |1e for Conrad ♥   Mar 1 Juin - 20:08

Conrad restait de marbre face à la jeune fille. Ne faisant ni geste, ni expression. Il se contentait de la regarder, attendant la question que tous les nouveaux posaient à ceux qui connaissait le campus. Elle se passa plusieurs fois la main dans les cheveux. Ca ne faisait rien au jeune homme. Chacun avait ses manies, ses habitudes. A quoi bon faire des remarques ? Lui-même en avait. Enfin, surement. La jeune fille semblait hésiter à lui parler. C'était tout à fait normal. Elle se décidait finalement à articuler son prénom, le prononçant d'une voie claire et distincte.

- Jamy.

Elle lui lançait un sourire pour montrer sa bonne volonté. Elle essayait, c'était déjà ça. Au moins elle n'était pas une de ses petites connes qui s'adresse à vous bizarrement juste parce que vous semblez différent des autres. Remarque, elle aurait put battre en retraite et chercher quelqu'un de plus... Accueillant. Parce que Conrad n'était pas du genre super chaleureux.

- Conrad.

C'était dit machinalement, d'une voix froide et spéciale. Soudain, Conrad réalisa que la dénommée Jamy était du genre "super joie de vivre" car elle se mit à débité un flot de parole sans s'arrêter, tout en sautillant gaiement. Il poussa un léger soupir, presque inaudible. Puis, voyant qu'elle l'agaçait surement, elle se calmait, fixant le sol un instant. Elle releva les yeux sur le jeune homme en face d'elle et, confuse, se mit à bafouiller quelques mots.

- Je.. Eum, ça ne te dérange pas de me montrer l'administration, s'il te plait ?

Elle lui sourit denouveau. Il fit un "oui" de la tête et lui fit signe de le suivre. Il marchait silencieusement dans la cours qui devenait vraiment déserte. Il entrait dans le premier et immense bâtiment et tenu la porte à Jamy, histoire de paraître plus gentil. Une fois à l'intérieur, il s'arrêta.

- Voilà. Tu vois la porte là ? C'est la porte de l'administration, enfin, c'est marqué dessus.

Il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre.

- Ils te donneront tous les renseignements dont tu as besoin. Et un petit conseil; demande un plan du campus, tu te perdras, sinon.

Conrad fit un léger - mais alors très léger - sourire. Elle était décidément tombée sur la pire des personnes pour l'accueillir.

- - - - - - - - - - - - - - - - -


'Til that day you came along.
My heart was empty,
Like the soul was missing from a song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanfrancisco-academy.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: arrivée; |1e for Conrad ♥   Sam 5 Juin - 19:41


  • Je n'étais pas complétement idiote, j'avais bien remarqué que mon expansivité avait agacé Conrad - il avait fini par prononcer son nom d'une voix monocorde, après que j'ai donné le mien -, comme tous les autres, en fait; Seulement c'était plus fort que moi, j'étais d'une nature très bavarde, et nature difficile à cacher pour une pipelette comme moi. C'est donc au prix d'un effort surhumain que je trouvais le courage de me taire durant le trajet jusqu'au secrétariat. Il me paraissait plutôt loin, mais c'était peut-être seulement parce que je ne parlais pas et que le temps me semblait plus long avec le silence. Mes talons résonnaient sur le bitume, et je laissai mon esprit vagabonder; j'avais du mal à me taire, mais une fois que c'était chose faite et que j'avais trouvé de quoi me donner matière à réflexion, je n'avais pas forcément le besoin de combler le silence. Je restais perdue dans mes pensées ainsi quelques minutes, quand Conrad m'ouvrit la porte du secrétariat, m'interrompant dans mes pensées. Une fois à l'intérieur, Conrad s'arrêta, et comme j'avais calqué mon pas sur le sien, je n'avais pas d'autre choix que de m'arrêter aussi. J'écoutais sans rien dire ses indications, me contentant d'hocher la tête de temps à autre. Voilà. Tu vois la porte là ? C'est la porte de l'administration, enfin, c'est marqué dessus. J'aquiesçai. Ils te donneront tous les renseignements dont tu as besoin. Et un petit conseil; demande un plan du campus, tu te perdras, sinon. J'hochai à nouveau la tête, et Conrad me sourit, ce qui me fit sourire à mon tour. J'entrai pour demander à une dame joviale qui n'attira même pas mon attention tout ce que Conrad m'avait dit. Je fourrai à la va-vite les papiers dans mon sac, et ressortit quelques minutes plus tard tout en gardant le plan du campus à la main. Voilà. J'ai tout, le plan aussi. J'éclatai d'un rire nerveux, et ajoutai : De toute façon, j'arriverai surement à me perdre, même avec un plan. J'ai aucun sens de l'orientation. J'haussai les épaules avec une moue légérement désespérée envers mon incapacité à me repérer.
( J'ai honte TT' )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arrivée; |1e for Conrad ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
arrivée; |1e for Conrad ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Why "Lord" Conrad Black Proposes Anglo-Saxon Takeover of Haiti - again

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + Le bâtiment :: Cour d’arrivée-
Sauter vers: