Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary J. Burton
» The Psychopath (Modératrice)
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 24
Localisation : Marne

MessageSujet: Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]   Lun 5 Avr - 20:04

Quoi de mieux que de se réveiller sur un bon vieux Red Hot Chili Peppers ? La mélodie rythmée de « Dani California » résonnait dans la pièce plongée dans l’obscurité. 7h30, un samedi matin, fin d’une semaine épuisante avec une nuit blanche pour couronner le tout. Comme chaque semaine je me levais pour aller au lac, dégourdir un corps trop endolori à mon goût. Encore allongé dans mon lit, je scrutais mon plafond, qu’on pouvait à ce moment qualifier de néant au regard de sa noirceur effrayante. Mon esprit divaguait, et je me sentis repartir dans un sommeil profond. Jusqu’au moment où je réagis et me levai avec peine, sentant mes muscles courbaturés crier leur mécontentement. J’ouvrai les volets, les fenêtres et restai ainsi, béat, dans un lever de soleil tout juste chaud. La rosée était encore présente sur l’herbe, reste d’une nuit fraiche sans nuage, et l’astre de feu se reflétait dans les millions de petites gouttes d’eau comme une lumière intense projetée sur un étalage de diamants.
Le décor qui s’offrait devant moi formait un véritable tableau digne des plus grands peintres, si l’on enlevait les quelques voitures garées sur le parking. J’avais une petite vue sur le parc de l’académie, et l’herbe, les buissons, les palmiers et autres arbres emplissaient tout l’espace, tranchant avec le ciel encore rose violacé par endroit, ou le soleil encore plus flamboyant de minutes en minutes. Ma radio sonnait toujours, pas trop forte pour ne pas réveiller les autres, mais bientôt je l’éteignis pour aller prendre un café. Vêtu d’un jogging gris et d’un tee-shirt uni blanc, avec en dessous mon caleçon de bain, tenue du parfait sportif, je marchai tranquillement jusqu’à la salle de bain pour me doucher rapidement et dompter cette tignasse.
J’en sortis quelques minutes plus tard, encore humide, ça se voyait à mon haut qui me collait au corps et allai ouvrir les volets, juste une trentaine de centimètres histoire d’y voir plus clair. Je m’assis au comptoir, tasse de café en main, MP3 dans l’autre pour planifier la liste de chansons à écouter pendant la course. L’odeur rassurante émanant de la cafetière parfumait la pièce, comme chaque matin depuis la rentrée. Chelsea n’allait certainement pas tarder à me rejoindre, réveillée par les cris de famine de son estomac, suivit généralement une demie heure plus tard par Jason, qui a le sommeil plus lourd.
Je posai ma tasse dans l’évier et fermai la porte à clé en sortant, Chelsea venait de se lever, je venais de voir sa silhouette.
Je commençai à courir en sortant du parking, lorsqu’il y eu moins de voitures et moins de circulation. L’air devenait déjà étouffant, je m’étais encore levé trop tard, comme à chaque fois. Mes pieds se posaient à intervalle régulier, comme une grosse caisse de batterie qu’on frapperait, et je sentais déjà mon rythme cardiaque s’accéléré. Après avoir fait le tour du lac, ce qui me prit 30 minutes, je me dirigeai énergiquement vers la plage du lac où personne n’était encore arrivé pour prendre un bain. Je déposai mes affaires dans ma cachette secrète, un trou sous un rocher, et allai nager calmement. J’enchainais les longueurs sans les compter tellement mon esprit était préoccupé. Par elle. Ce qui n’était pas réellement une bonne chose...
Je sortis quand mon cœur n’en pouvait plus et allai m’asseoir sur un des bancs, ma serviette, mes habits et mon MP3 en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]   Dim 11 Avr - 21:26

Samedi matin et réveil difficile. Le réveil qui sonnait depuis au moins 15min me rappelait que je devais me lever au plus vite. J'avais des tonnes de choses à faire aujourd'hui, et, par la même occasion, une énorme paresse. Je n'avais envie de rien faire. Juste rester glander dans mon lit. Les minutes défilèrent sur l'écran du réveil. 7h45, 7h46, 7h49...
Je rassembla tout mon courage et repoussa ma couette loin de moi. Je grimaça lorsque je posa mes pieds sur le sol froid. Je ne savais pas combien de temps j'étais rester "buguer" assise sur mon lit. Je me frotta des yeux et me leva. Le vertige me prit, mais s'en alla aussitôt. Je poussa un soupir et ouvrit la porte de ma chambre. J'eus juste eu le temps de voir une ombre s'en aller de la collocation, et fermer doucement la porte derrière elle. Je jeta un coup d'œil autour de moi. La porte de la chambre de Zac était entrouverte et on pouvait deviner qu'il avait ouvert ses volets. Qu'est ce qu'il faire dehors à cette heure ? Surtout en plein week-end. Je me dirigea vers la cuisine, prit une tasse et la mit à chauffer dans le micro-onde. Je m'adossa au mur, attendant que mon café soit prêt. Lorsque le "Ding" du micro-onde retentit, je pris ma tasse dans les mains. Ma tasse vide. Oh quelle gourde ! Je n'avais même pas mis le café dedans... Décidément, me lever tôt ne me réussissais pas. Je laissa échapper un petit rire. Heureusement que Jason n'était pas encore lever, il m'aurait prit pour une folle sinon.
Quelques minutes après, j'avais terminé mon café. Je me dirigea vers la salle de bain, et ôta mon pyjama. Un simple débardeur, avec un petit short. Je passa rapidement sous l'eau chaude, pressée de sortir, de respirer l'air frais. Je choisis quelques habits léger à me mettre. Un short en jean, un débardeur blanc, et par-dessus : Une chemise légère, et à mon grand mécontentement, un peu transparente. Je pris une paire de chaussures au hasard, des baskets blanches, elles aussi. Attrapant mon sac à dos, je fila sans bruit, refermant doucement la porte pour ne pas réveiller Jason. Précaution inutile car j'aurai tout aussi bien pu passer l'aspirateur dans la collocation, qu'il n'aurait rien entendu.
Je me dirigea vers le parking, mes clés de voiture dans une main, mon iPod dans l'autre. J'ouvris la portière de ma voiture et démarra aussitôt. Le paysage défilait devant mes yeux et le vent fouettait mon visage, une sensation que j'appréciais énormément. Plus tard, j'arrivai au lac. Je gara ma voiture sur un petit parking et l'abandonna là. J'allumai mon iPod et une chanson d'Indochine se mit en route. Popstitute, une de mes chansons préférée. Le lac s'étendait majestueusement devant moi. Il n'était certes pas très grand mais assez imposant quand on était devant. La verdure y était bien présente, ce qui nous donnait l'impression d'être coupé du monde. Et l'eau était étrangement noire. A tel point qu'on se demandait s'il y avait un fond. Une silhouette attira mon attention. Quelqu'un était assit près du lac. Mince, moi qui voulait être seule...
Mais en l'observant de plus près je me rendis compte que c'était... Zac ?
Une idée me traversa l'esprit. Je fila dans sa direction, sans bruit. Il était adosser à un gros rocher. Je le contourna, de façon à arriver derrière celui-ci. Je monta silencieusement sur la pierre, me retrouvant ainsi au-dessus de Zachary. Il était trempé. Un sourire se dessina sur mon visage. Tout à coup, je me mis à hurler son nom et à ébouriffer sa tignasse de mes deux mains. Le pauvre se mit à sursauter comme un malade. Sa réaction m'arracha un fou rire. Je ne pouvais plus m'arrêter, c'était horrible. Les larmes me montaient aux yeux et je commençais à avoir des crampes au ventre. Plusieurs longues minutes plus tard je réussis enfin à me calmer. "Ça va ?" demandais-je, toujours les larmes aux yeux.

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary J. Burton
» The Psychopath (Modératrice)
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 24
Localisation : Marne

MessageSujet: Re: Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]   Sam 7 Aoû - 21:49

Je dus rester ainsi sans bouger, adossé au rocher, pendant au moins un quart d’heure, peut être plus, je n’avais plus la notion du temps. Mes muscles étaient endoloris, courbaturés et j’étais comme vidé de toutes mes forces, incapable de bouger un cil. Mes paupières devenaient de plus en plus lourdes, alors que le vrombissement des voitures et l’eau qui ruisselait non loin de moi m’endormaient peu à peu. Je n’allais probablement pas rêver, comme a chaque fois que je dormais depuis une bonne dizaine d’années. Je n’y arrivais plus, mon cerveau avait arrêté de m’envoyer des images à partir du moment où je n’y croyais plus moi même. Encore quelques voitures, cinq ou six vaguelettes et me voilà dans les bras de Morphée. Et au bout de quelques minutes…

-ZAAAC !!

Je me réveillai en sursaut, criant de surprise au passage, et me levai d’un bond. Je repris mes esprits le plus rapidement possible et m’apprêtai à me défendre lorsque je vis que mon agresseur n’était en fait que Chelsea, ma petite blonde à moi. Elle était tombée à la renverse, pliée en deux au sol à force de rire. Je la voyais se tordre sur place et pleurer à chaudes larmes tellement elle riait. Quelques secondes plus tard, elle s’arrêta de rire et se releva, me demandant si ça allait. Je ne répondis pas, cherchant un moyen de me venger, me réjouissant à l’avance à l’intérieur de moi-même du triste sort qu’elle allait subir. J’esquissai un sourire froid, mesquin et m’approchai d’elle. L’espace d’un instant, je cru lire de l’incompréhension dans ses yeux. Je continuai de marcher vers elle lentement, très lentement et d’un coup, sans prévenir, bondis sur elle, ce qui la fit tomber – amortie quand même, la chute - et la chatouillai comme je pouvais, jusqu’à ce qu’elle me supplie d’arrêter.


HS : Merdique, mais c'est galère de reprendre comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]   Dim 22 Aoû - 14:37

Zac ne répondit pas. Il ne souriait pas. Oups, je l'avais mis de mauvaise humeur ?
Au bout de quelques secondes, un sourire froid se forma sur ses lèvres. Je resta plantée devant lui, dans l'incompréhension la plus totale. Il s'avança lentement vers moi, son visage figé avec ce sourire. Je recula d'un pas, par réflexe. Qu'est ce qu'il avait derrière la tête ?
Puis d'un coup, il fondit sur moi, me renversant. Et... Entreprit de me chatouiller. Partout. L'horreur.

- NAAN ! Pas ça ! T'A PAS L'DROIIIT !

Hurlais-je en me débattant, les larmes aux yeux tellement je riais. Que ça s'arrête, je n'en pouvais plus. Les larmes coulaient le long de mes joues, et mon rire résonnait près du lac. Quelques minutes plus tard, Zachary cessa les chatouilles, un sourire triomphant aux lèvres. Crétin ! Je fis la moue. Faisant mine de faire la gueule. Chose peut crédible étant donnée les larmes qui étaient encore présente sur mes joues. Puis d'un coup, sans raisons, j'éclatai de rire, suivit de Zac. C'était impossible de lui faire la gueule ! Impossible de lui en vouloir pour quoi que ce soit, même en faisant exprès. Impossible de restée sérieuse face à lui.
Petit à petit, je me calmais. Prenant conscience que Zac était encore sur moi. Merde. Je le fixai de mes yeux bleus. Avant de détourner le regard, gênée.


H.S : Nul à chier :D

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les sentiments s'en mèlent... [Pv Chelsea]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les sentiments prennent le pas sur la raison [Armando, Véronica] [12/03/42]
» 08. Quand les sentiments dépassent la raison.
» [Job Annexe] Quand les sentiments s'entrechoquent avec la mélodie du coeur
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + San Francisco :: Le Lac-
Sauter vers: