Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Billie Rose River ▬ Je veux un monde où j'ai le droit d'avoir une place dans ton cœur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Billie R. River

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 22

Feuille de personnage
Âge: 20ans.
Favorite Song: Phil Collins - You Can't Hurry Love
Relations:

MessageSujet: Billie Rose River ▬ Je veux un monde où j'ai le droit d'avoir une place dans ton cœur.   Mer 22 Juin - 21:46



» Votre personnage :
(Nom de la célébrité : Typhaine Augusto.)

Énergique •• Bavarde •• Drôle •• Têtue •• Naïve

« Il y a des gens dont le regard vous améliore. C'est très rare, mais quand on les rencontre, il ne faut pas les laisser passer. »

    Poste Vacant : Oui ❒ Non x
    Double Compte : Oui ❒ Non x
    (Nom de votre/vos autre(s) compte(s) : )


    Nom(s) : River
    Prénom(s) : Billie Rose
    Âge : 20ans.
    Date & Lieu de naissance: 15 mai 1991 ; Jasper (Texas).
    Fraternité : Gamma Bêta Phi.
    Passion(s) : Nature, animaux, arts.
    Classe sociale : Aisée.
    Orientation sexuelle : Hétéro.
    En couple ❒ Célibataire x


    » Raconte-Nous Une Belle Histoire. :

    Chapter I - « Il était une fois... »


Billie Rose River est née un beau matin de printemps. Un 15 mai 1991. Le soleil se levait à peine dans une vallée du Texas. Mais déjà, le ranch des River débordaient de gens qui allaient et venaient. Et on pouvait entendre des conversations ravies qui s’en échappaient. Toute cette agitation matinale était due à la naissance de jumeaux. De faux-jumeaux. Billie et Duncan. Les premiers enfants d’un jeune couple passionné par les chevaux, et tout ce qui pouvait toucher de près ou de loin à la culture cow-boy.
Les familles du jeune couple s’empressaient de venir voir les deux nouveau-nés, ainsi que leurs amis, et la moitié de la ville, dedans de simples connaissances. La jeune femme, Lyla, était incroyablement fatiguée, mais luttait pour garder les yeux ouverts et admirer ses deux enfants, ainsi que le visage radieux de son mari. Celui-ci s’imaginait déjà qu’est-ce qu’il pourrait faire faire à ces deux anges.
« Ils apprendront à monter tous les deux avant même de savoir marcher ! » Et c’est ce qu’il fit.

    Chapter II - « « La vie est trop courte pour se lever le matin avec des regrets. Alors, aimez les personnes qui vous traitent bien, et oubliez celles qui ne le font pas. » »


Billie grandit au milieu des chevaux du ranch, et de la nature et des champs qui entouraient celui-ci. Dès son plus jeune âge, son père lui apprit à monter à cheval. C’est dans ces moments qu’elle se sentait vraiment heureuse. Parfois, le dimanche après-midi quand il n’y avait pas trop de travail au ranch, elle, son père, Duncan, et parfois sa mère, allaient en balade à cheval dans les champs ou la forêt environnante. Elle adorait ces moments-là, entourée de ceux qu’elle aimait. Rien ne lui faisait plus plaisir que de voir ses proches heureux. Elle privilégiait leur bonheur au sien.

Quand Billie ne montait pas à cheval, elle trainait avec Duncan. Ces deux-là étaient inséparables. Du fait qu’ils étaient jumeaux, elle était plus proche de lui que de ses trois autres frères, plus jeunes. Ce qui ne l’empêchait pas de les aimer d’un amour hors-du-commun, et de les protéger d’une façon un peu excessive parfois. Billie adorait regarder Duncan monter à cheval, les dresser, faire du rodéo, … Généralement, son père évitait de lui faire faire ce genre de chose. « Parce que tu es une fille, Billie. » Oh non, il ne la mettait pas à l’écart, au contraire. Il essayait toujours de lui trouver d’autres choses à faire. Mais il était protecteur lui aussi. Il avait peur qu’il arrive malheur à sa seule fille. Bien sûr, elle aurait aimé essayer tout ça. Mais elle savait bien qu’elle n’avait pas la force. Elle était assez frêle pour son âge, bien que les travaux du ranch l’aient musclé quelque peu. Elle avait bien essayé une fois le dressage. Un étalon noir, une femelle. Les mâles étant beaucoup plus agressifs, son père avait dit non. Il avait déjà accepté le dressage, mais avec un mâle, c’était hors de question. Le dressage s’était terminé sur les fesses. Tout se passait bien, jusqu’à ce qu’un chien du ranch se mette à aboyer sur un visiteur inconnu. La jument avait alors paniqué, et s’était cabré violemment. Billie, ne s’y attendant pas, lâcha les rennes et se retrouva sur les fesses, au milieu de la poussière. Heureusement pour elle, la jument se calma directement après. Elle en eut honte après ça. Elle qui voulait montrer à son père qu’elle en était capable, elle aussi… Voyant bien qu’elle se tenait à l’écart après ça, il lui fit le plus beau cadeau qu’on aurait pu lui faire. Il lui offrit l’étalon.

    Chapter III - « Les gens ont besoin d'avoir des héros. Ça leur fait du bien de penser qu'au milieu de l'horreur, il y a quelqu'un de spécial qui produit des miracles. »


Les jours, les semaines, les années passaient. Billie allait à l’école de sa petite ville, à Jasper. Elle n’avait aucune difficulté à l’école. Elle voulait que sa mère soit fière d’elle, alors elle travaillait jusque tard le soir. Et pour son père, elle se tuait à la tâche pour que le ranch soit le plus agréable possible. Dans ses moments libres, elle regardait Duncan qui s’entrainait à cheval, allongée dans l’herbe, à rêvasser. Parfois, elle dessinait. Billie était plus douée en art. Le plus souvent elle dessinait son ranch, ses chevaux, et le paysage environnant. Elle était très proche de la nature. Et allait souvent se baigner avec Duncan au lac, à une trentaine de minutes de la ville. Enfin ça, c’est quand il n’était pas trop occupé au ranch. Bien qu’elle sache que c’était sa passion, et que c’était pour son père qu’il le faisait, Billie ne pouvait s’empêcher de ressentir de la jalousie. Elle aimait son frère jumeau plus que tout, et aurait aimé passer beaucoup plus de temps avec lui. Elle savait qu’il l’aimait, il ne faisait que le lui répéter, mais elle avait besoin de rire avec lui.

Quand ses frères grandirent, et furent en âge de monter à cheval, ses relations avec Duncan, déjà bien étroites, s’améliorèrent encore plus. Elle travaillait avec lui au ranch, à cheval. Son rêve. Lui, se chargeait d’apprendre à manier le lasso, à capturer des proies. Tandis que Billie, elle, se chargeait des aspects plus techniques. De détails, néanmoins vraiment important. Ouvrir une barrière en restant à cheval pour gagner le plus de temps possible. Faire attention à ce que le troupeau ne se disperse pas. Ramener une bête égarée à son troupeau, la pister si elle s’était échappée pendant la nuit. Hormis la course poursuite avec les bêtes, elle s’occupait des choses les moins fatigantes, et moins risquée. Et elle savait que même si elle avait été un homme, Duncan ne l’aurait pas laissé faire ce genre de chose. Il préférait prendre les risques lui-même, plutôt que de risquer qu’il lui arrive quelque chose, à elle. Bien qu’elle se surpasse pour lui montrer qu’elle aussi était capable de faire des choses importantes, elle lui en était reconnaissante. Mais n’hésitait cependant pas à lui crier dessus dès qu’il prenait des risques inutiles, à force de jouer avec le feu, ou qu’il se blessait, faute d’avoir fait quelque chose sans aides.

    Chapter IV - « BOUAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !! »




    » P[b]hysique :


ROUSSE. Des questions ?



    » Caractère :

{4 lignes minimum.}





    » Questionnaire :


"I have a dream" - Quel est le vôtre ? Vivre heureuse.
La famille, un sujet controversé, on y croit, on n’y croit plus, on n’y a jamais cru ? Je les aime plus que tout.
La religion, vôtre avis ? Êtes-vous religieux ? Je ne comprends pas les religieux...
▪ La fin du monde en 2012, réel avenir ou connerie du siècle ? Encore quelque chose pour se faire peur.
▪ Que pensez-vous des homosexuels ? Ça vous rebute, ça vous inspire ? Je les respecte. Mais j'aime trop les hommes pour l'être.
▪ Et les polygames (plusieurs compagnons) ? Je pense que ce n'est pas pour moi.
▪ La cigarette, les drogues, l’alcool, c'est dangereux ? Qu'est ce que devrait faire l'État ? Quoi qu'il fasse, il y en aura toujours.
▪ Les transports en commun : Vous les prenez, vous ne savez pas de quoi je parle, vous avez envie de les brûler ? J'ai du en prendre deux fois au maximum dans ma vie.
▪ Votre insulte préférée ? J'évite les insultes.
▪ Vôtre plus grosse gaffe, c’était quoi ? Libérer les cochons quand j'étais petite. J'avais oublier de fermer le loquet...
▪ Si vous pouviez être un animal, vous seriez lequel ? Pourquoi ? Un cheval. Je ne pourrais l'expliquer...
▪ Quelle est la chanson qui vous met de bonne humeur ? Phil Collins - You Can't Hurry Love
▪ Où aimeriez-vous aller vivre ? A Jasper, ma ville natale.
▪ Quel personnage de film vous correspond le plus ?
Aucune idée... A vous de me le dire.






» Me, Myself & I.


Prénom : Billie Rose River.
Âge : 20ans
Comment êtes-vous atterri ici ? En suivant les vaches.
Et que pensez-vous de SFA ? Kouuuuuul !
Est-ce votre premier RPG ? Oui ! (Lie, lie, lie.)
Si non, veuillez nous donner un exemple de vos RP dans le spoiler (+ lien du forum). Pour voir votre niveau.


Spoiler:
 

Code (à trouver dans le règlement) : MEUH !
Un dernier mot ?
J'aime les vaches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Billie Rose River ▬ Je veux un monde où j'ai le droit d'avoir une place dans ton cœur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veux-tu courir avec moi? (PV Lakini)
» RP avec Billie ? Quoi ?! Ah, pardon Billie Rose :3
» (f) c'était juste un plan fesses dans les vestiaires du gymnase quand on avait dix-sept ans au départ. Ca a changé nos vies...
» Si tu veux quelque chose, donne toi les moyens pour l'avoir
» Tu n'as pas ta place dans ce monde PV Sacrifice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + Administration :: Présentations-
Sauter vers: