Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaya S. Owens

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaya S. Owens

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 13/11/2010

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Favorite Song: Thunderstruck - AC/DC
Relations:

MessageSujet: Kaya S. Owens   Sam 13 Nov - 20:40



» Votre personnage :
(Nom de la célébrité : Kaya Scodelario)
> <

Lunatique •• Franche •• Attachante •• Colérique.

« Le jour où vos chiffres sortiront au loto, ce sera la seule fois où vous ne les aurez pas joués. »

    Poste Vacant : Oui ❒ Non X
    Double Compte : Oui ❒ Non X
    (Nom de votre/vos autre(s) compte(s) : )


    Nom(s) : Owens
    Prénom(s) : Kaya Skye
    Âge : 20 ans
    Date & Lieu de naissance: Le 5 mai 1991, Charlotte (Caroline du Nord) (USA)
    Fraternité : Sigma Alpha Psi
    Passion(s) : Est-il nécessaire d'avoir une passion dans la vie ? Parce que moi, je crois ne pas en avoir.
    Classe sociale : Normal.
    Orientation sexuelle : Hétéro
    En couple ❒ Célibataire ❒


    » Raconte-Nous Une Belle Histoire. :
    {Écrit l'histoire de ton personnage. De son enfance, jusqu'à aujourd'hui. 8 lignes minimum.}


Chapitre 1 - Ma plus belle connerie fut celle de venir au monde.


C'était il y a longtemps maintenant, très longtemps. Dans la nuit du cinq mai 1991, à environ 2h32, on célébrait la venue au monde d'un enfant. Son premier cri fut perçant, comme si il venait d'atterrir en enfer. Personne ne pu s'imaginer que c'était réellement le cas. Cet enfant, une petite fille, fut nommée Kaya. Kaya Skye Owens. Le couple qui venait d'avoir leur premier enfant semblait tout à fait heureux, mais ce n'était qu'une apparence. La famille entière s'était réunie autour de l'enfant. Les femmes poussait de petits gémissements atrocement niait en hurlant presque qu'elle était adorable. Quant aux hommes... Ce n'était qu'un gosse, il n'y avait pas de quoi se mettre dans des états pas possible. La mère ne montrait aucuns signes de joie en particulier, ce que tout le monde assimilait à l'épuisement. Mais le père semblait déjà distant, se tenant debout et à distance de son propre enfant. Peut-être était-il simplement sous le choc d'être devenu père, c'était tout à fait normal. Ou peut-être pas. A vrai dire, personne ne connaissait la réalité, et s'il y en avait une, personne ne voulait la connaître. Parce que oui, ça n'intéresse pas grand-monde de savoir s'ils sont contents ou non d'avoir un enfant. La réalité, dans l'histoire ? Ils étaient contents. Mais ils ne voulaient pas d'elle. En plus clair : ils voulaient tous les deux un fils, et ils avaient là une fille. Et, maintenant qu'elle était là, ils ne pouvaient plus vraiment faire marche arrière. Et ce pour la simple et bonne raison qu'ils passeraient pour des cons auprès de la famille et de leurs amis. Mais une chose était à présent certaine : elle était là. Et ils n'allaient pas lui faire de cadeau. Elle était une erreur, une grosse erreur. La plus grosse qu'ils n'aient jamais faite.

Les gens ont cru à la naissance d'un ange, comme à chaque fois qu'un enfant naît. Au final, il n'y a jamais d'ange, juste des êtres humains créer par d'autres êtres stupides et insensibles.


Chapitre 2 - Je ne suis pas née au bon endroit, ni au bon moment. C'est ce qu'on appelle être maudit.

Ce n'est qu'un an plus tard, à la naissance de son petit frère, que la sentence tomba. Cet enfant avait été redouté, ils avaient tellement peur d'avoir là encore une fille. Mais lorsque le premier fils de la famille vînt au monde, la joie qu'éprouvèrent les parents fut immense. Ils avaient soudainement oublié qu'un an plus tôt, ils avaient eu cette fille, qui ne leur servait maintenant à rien. Tyler était leur ange, le seul et l'unique. Oui, ce fut à cet instant <<magique>> qu'ils commencèrent à délaisser Kaya. Bien qu'ils ne s'étaient jamais vraiment intéresser à cet enfant. Depuis ses premiers jours, Tyler fut traité comme un petit prince. Ses parents le gâtaient, lui donnait de petits surnoms affectueux, n'arrêtaient pas une seconde de s'occuper de lui. Et pendant ce temps, Kaya, elle, restait dans un coin, à regarder ses parents donner tout l'affection qu'ils pouvaient avoir, alors qu'elle, elle n'avait absolument rien eu. Elle était petite, elle ne s'en rendait pas vraiment compte, mais au fond d'elle, elle ressentait de la haine.

Les secondes, les heures, les jours, les semaines, les mois, les années passèrent, et rien n'avait changé. A part peut-être l'arrivée du deuxième roi de la famille, Jaret. Kaya devait déjà quatre ans, et était déjà parfaitement lucide sur la situation. Elle n'était pas aimée. Même si on ne l'a forçait pas à faire des corvées, ses parents ne l'aimaient pas. Elle restait tout le temps seule, la plupart du temps. Elle devenait de plus en plus colérique, aussi. Ce qui lui valait d'être souvent punie. On lui parlait souvent méchamment. Et si par malheur elle osait faire une seule crasse à Tyler ou Jaret, la foudre s'abattait sur elle plus vite que sur un arbre. Elle aurait dû détester ses frères, les haïr jusqu'au plus profond d'elle même... Mais pourtant, ce n'était pas le cas. Bien que Tyler fût assez capricieux, il ne lui faisait jamais de mal, et Jaret non plus. Comme si eux, se rendaient compte de la situation. Ils compensaient un peu, oui, mais pas totalement. Et puis, s'il y avait bien deux autres personnes sur qui Kaya pouvait compter, c'était bien ses grands-parents. Ils avaient tout de suite comprit ce qui se passait, et la préférence de ses parents pour les deux garçons. Bien entendu, ils trouvaient ça tout à fait injuste, mais ils ne pouvaient malheureusement rien y faire. Alors ils essayaient quand même de lui donner le plus d'affection que possible, même s'ils vivaient à trois heures de route. Et puis, quand plus rien allait, Kaya avait le discret soutient de ses frères. Kaya haïssait la vie. Elle n'avait parfois qu'une seule hâte: celle d'être majeure, pour partir le plus loin possible. Elle comptait les années, se faisait un tas de plans dans la tête, et disait qu'elle rattraperait sa vie une fois adulte. Même si parfois, ça ne se passe pas toujours comme prévu...



Chapitre 3 - Le temps est mon plus lourd fardeau.



S'il y avait bien une chose que Kaya n'avait pas prévu dans ses plans, c'était la mort de ses grands-parents. En une année, ils étaient morts l'un derrière l'autre à quelques mois d'intervalle. Ça avait été l'un des plus grands choc de son existence. Elle n'avait maintenant plus personne sur qui compter, à part Tyler et Jaret. Kaya avait à peine 14 ans, et plus les années passaient, plus l'ambiance devenait étouffante chez elle. Son père devenait de plus en plus aigri et lui hurlait dessus dès que l'occasion s'en présentait, allant même parfois jusqu'à lui donner des coups. Sa mère n'intervenait jamais, en fait, elle n'en avait rien à foutre. Tyler parvenait parfois à s'interposer, mais pas toujours, puisqu'il agissait souvent quand ils n'étaient pas là. Kaya se renfermait un peu plus chaque jour sur elle-même et ses excès de colère devenait maintenant très difficile à calmer. Avec le temps, elle était devenue lunatique, capable donc de passer de bonne à très mauvaise humeur en une fraction de seconde. Un rien parvenait à l'agacer. Son seul moment de liberté, c'était lorsqu'elle allait en cours. Même si ses fréquentations n'étaient pas des plus belles, elles se sentaient bien avec ces gens. C'est d'ailleurs à cause - ou grâce - à eux qu'elle avait touché à sa première cigarette. Elle avait été incapable d'arrêter ensuite. Il lui arrivait même de braver l'interdit: fumer devant la fenêtre de sa chambre, lorsque tout le monde dormait. L'odeur du tabac imprégnait les murs, mais elle se foutait des conséquences que ça pourrait avoir. Plus le temps avançait, moins elle supportait ses parents. Si bien qu'elle commença à fuguer l'année suivante, elle fuguait d'ailleurs souvent. Kaya savait très bien qu'elle devait revenir à chaque fois, et d'ailleurs, à chaque fois son père lui donnait des coups, même si elle commençait à s'en foutre royalement. Puis elle commença à boire, et à se droguer, légèrement. En fait, elle n'aimait pas beaucoup ça. Elle le faisait juste... Comme ça, pour le fun. Elle tomba dans un train de vie bizarre. Elle se foutait de tout. Lorsqu'elle était trop bourrée, elle couchait avec n'importe qui. Peu importe l'âge. Pourtant, elle avait parfaitement conscience que tout allait de pire en pire, et qu'elle devait arrêter ça au plus vite, si elle ne voulait pas finir prostituée. Et c'est ce qu'elle fit, brusquement, puisant dans son courage. Ça avait été dur, très dur. Elle arrêtait de s'enfuir de la maison, elle ne parlait plus à personne en cours... Elle se privait, pour le bien de sa vie future. Et surtout parce qu'elle savait que ses grands-parents n'auraient pas été franchement fière de ce qu'elle était en train de devenir. Elle ne buvait plus que de temps en temps, et touchait le moins possible à la drogue. La seule chose qu'elle n'avait pas pu stopper, c'était la cigarette. Elle se sentait mal si elle ne fumait pas. Kaya avait une grande force de caractère (et un caractère de merde, surtout). Elle s'était sauvée, toute seule, bien qu'elle n'était pas tombée dedans à cent pour cent. L'année d'après, elle était devenue plus ou moins clean. Cette histoire n'empêcha malheureusement pas Tyler de tomber dedans. Il tomba très bas, d'ailleurs, si bien que personne n'aurait pu lui demander d'arrêter. Le pire, c'est que leur parents étaient au courant de tout. Pourtant, ils le laissaient faire... Si ça pouvait lui faire plaisir, alors, tant pis.


Chapitre 4 - One more day...

Les années suivantes se déroulèrent sans trop d'emmerdes, même si Tyler était complètement accro à la drogue. Seul Jaret était resté clean. Kaya savait qu'elle serait bientôt en âge de quitter la maison, mais avec Tyler dans cet état, elle en ressentait moins l'envie. C'est pourquoi elle tenu trois ans de plus chez elle. Kaya n'avait en aucun cas prit la décision de venir à San Francisco Academy. En réalité, tout ça, c'était à cause de ses parents. Ils l'avaient clairement menacé, cette fois. Soit elle venait ici, soit ils la trainaient de force dans une sorte de camp pour "jeunes délinquants". En quoi elle était devenue une délinquante ? Elle était presque -presque- clean. Même si, au choix, elle préférait venir à San Francisco et faire des études, plutôt que d'être enfermée dans un asile pour dingue. Au moins, elle serait libre comme le vent, là-bas. Bien sûr, elle avait bien préciser à Jaret que si lui aussi il tombait dans la drogue, elle le massacrerait à coup de hache. Maintenant, il allait devoir veiller sur Tyler, seul. Il lui avait bien évidemment promit qu'il ferait attention à lui et à son frère, même si Kaya n'était pas rassurée. Tyler avait 19 ans, et Jaret 17 ans, soit, ils étaient tous les deux jeunes, et les risques étaient tellement grands... Mais elle n'avait plus le choix à présent. Jaret était chargé de tenir au courant sa sœur de tous les détails et de l'appeler tout les jours. Peut-être qu'un peu de liberté allait lui faire du bien, maintenant...






    » Physique :


Certaines personnes diront que Kaya est belle, d'autres diront qu'elle est passable (pour ne pas dire baisable), et enfin, certains la trouveront moche. Mais qu'importe, vu que la beauté en elle-même n'existe pas. Tout est une affaire de goût. L'important, c'est d'être soit-même. Et d'ailleurs, Kaya n'est pas du genre à abuser de toutes ces choses affreusement superficielles. Elle ne cherche pas non plus à ressembler à tel ou tel mannequin aperçu sur la couverture d'un magasine féminin. Non. Ses 1m73 lui convienne parfaitement. Quant à ses cheveux bruns foncés, elle ne cherche pas à les martyrisés, les laissant comme ils sont, tout simplement parce qu'elle est née comme ça.


    » Caractère :


S'il fallait citer les traits de caractères un à un, il faudrait commencer par lunatique, puis enchaîner sur mystérieuse. Agaçante est un terme qui correspond très bien, aussi. Elle est attachante & cinglée à la fois. Colérique et nerveuse. Franche et sincère. manipulatrice et déterminée. Complètement allumée et étonnante, parfois même impatiente. Elle à la fois indécise et réaliste. Affectueuse dans de rares moments. Dingue et naturelle.



    » Questionnaire :


"I have a dream" - Quel est le vôtre ? Je n'en ai aucune idée. C'est important ? Non, bah alors, on s'en tape.
La famille, un sujet controversé, on y croit, on n’y croit plus, on n’y a jamais cru ? A force, on n'y croit plus.
La religion, vôtre avis ? Êtes-vous religieux ? J'ai pas d'avis en particulier. En tout cas, c'est pas moi qui me lèverait un dimanche matin pour prier...
▪ La fin du monde en 2012, réel avenir ou connerie du siècle ? Connerie.
▪ Que pensez-vous des homosexuels ? Ça vous rebute, ça vous inspire ? Je m'en fiche, temps qu'on m'emmerde pas.
▪ Et les polygames (plusieurs compagnons) ? Bah ! Si ça leur fait plaisir, tant mieux.
▪ La cigarette, les drogues, l’alcool, c'est dangereux ? Qu'est ce que devrait faire l'État ? Dangereux... ? Et puis quoi encore ? T'façon, les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, ils ne pourront jamais rien faire contre ça.
▪ Les transports en commun : Vous les prenez, vous ne savez pas de quoi je parle, vous avez envie de les brûler ? Ça pue, mais je les prends quand même.
▪ Votre insulte préférée ? Grosse vache !
▪ Vôtre plus grosse gaffe, c’était quoi ? J'en ai tellement... Impossible de dire laquelle est la plus grosse.
▪ Si vous pouviez être un animal, vous seriez lequel ? Pourquoi ? Un aigle. Symbole de liberté.
▪ Quelle est la chanson qui vous met de bonne humeur ? Rock'n'roll train - AC/DC
▪ Où aimeriez-vous aller vivre ? ... Mais c'est quoi ces questions débiles ?
▪ Quel personnage de film vous correspond le plus ?
J'regarde pas la télé, ça m'énerve.






» Me, Myself & I.


Prénom : Ashley (Alias Ash, j'aime pas trop mon prénom... x))
Âge : 16 ans
Comment êtes-vous atterri ici ? Par un membre (Blair A. Roswell)
Et que pensez-vous de SFA ? Il est sombre à mon goût, sinon je le trouve très beau :DD
Est-ce votre premier RPG ? Non mais me faut juste un peu de temps pour retrouver mes textes...
Si non, veuillez nous donner un exemple de vos RP dans le spoiler (+ lien du forum). Pour voir votre niveau.


Spoiler:
 

Code (à trouver dans le règlement) : OK by Conrad.
Un dernier mot ?


Dernière édition par Kaya S. Owens le Mar 14 Juin - 23:29, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conrad J. Reed
» Meg : Admin Suprême
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : San Francisco !

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Favorite Song: Underclass Hero - Sum 41
Relations:

MessageSujet: Re: Kaya S. Owens   Dim 14 Nov - 13:00

Bienvenue !

Je te laisse le temps de terminer ta présentation, fais nous juste signe quand tu auras fini (:

- - - - - - - - - - - - - - - - -


'Til that day you came along.
My heart was empty,
Like the soul was missing from a song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanfrancisco-academy.forumactif.com
 
Kaya S. Owens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Pourquoi les Plantes perdent leurs feuilles en hiver ? (B) [Kaya]
» (F) Kaya Scodelario ~ négociable
» (F/LIBRE) Kaya Scodelario
» Kate Xa'Kaya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + Administration :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: