Entrez dans la plus célèbre académie de San Francisco.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton

Aller en bas 
AuteurMessage
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   Sam 19 Juin - 23:04

Je marchais nerveusement dans la rue, ne sachant pas trop où j'allais. Toute façon, j'étais perdue. Alors autant marcher devant moi, je finirai bien par trouver quelqu'un qui pourrait m'aider. Oui mais voilà, il était très tôt, et pas âme qui vivent. Si seulement j'avais été plus attentive au chemin que j'avais pris, j'aurais pu revenir sur mes pas. Mais non, j'avais tellement la tête ailleurs que j'allais là où mes jambes me conduisaient. De toute façon, même avec toute la volonté du monde, je n'aurais jamais pu me concentrer sur quoi que ce soit. J'étais obsédée par Zac. Son visage me revenait constamment à l'esprit. Me faisant souffrir chaque fois un peu plus. Et, évidemment, ce foutu portable avait bien choisit son moment pour m'annoncer qu'il n'avait plus de batterie. Autant dire que j'étais mal foutue. Je commençais à ressentir l'envie pressante de rentrer et de prendre une bonne douche. Même de bon matin, il régnait dans la ville une chaleur étouffante. J'essayai une unième fois d'allumer mon portable pour appeler quelqu'un de l'académie, en vain. Comme s'il me narguait, il s'éteignait quand je composais le numéro. Merci, ça ne pouvait pas tomber plus mal tout ça.
Oh et puis tant pis, dès que je trouverai une maison, j'irai sonner et j'emprunterai leur téléphone pour appeler un taxi. Mes nerfs commençaient à se manifester sauvagement. Je serra les poings et pressa le pas. Pas question de rester toute la journée dehors. Je m'enfonça dans une ruelle prise au hasard, maudissant à voix haute tout et n'importe quoi.
Tandis que j'étais plongée dans mes sombres pensées, quelqu'un plaqua son énorme main contre ma bouche et m'attira contre lui. Je rebondis contre un torse musclé, les yeux écarquiller de terreur. D'un geste, j'alla enfoncer mes ongles dans les mains de l'homme qui me retenait, mais il ne broncha pas. Sa respiration saccadée résonnait dans la petite ruelle. Je lançai des coups de pieds au hasard, même si, bien consciente de cela, je savais que je n'arriverai jamais à le toucher. Dans un grognement sourd, il parvient à me retourner et me plaqua contre un mur, ses mains prenant bien leurs temps sur mes formes. Ma tête heurta les briques et, pendant un instant, je fus un peu sonnée.

- Alors ma mignonne, on joue moins les héroïnes maintenant, hein !

Ses mains décolèrent lentement de mes cuisses, comme à regret, pour aller se serrer autour de ma gorge. L'homme ricana en soutenant mon regard. Je commençais à être prise de vertige, mais je n'en laissai rien paraître.

- Dis, si tu as l'intention de me tuer, accélère ! C'est assez gênant...
- Qu'est-ce qui te gêne le plus ? Mes mains ou... la sensation d'être une ratée ?
- Je ne suis PAS une ratée !
Hurlais-je en crachant au visage de l'homme.
- Quelle audace... jusqu'au bout ! Admirable ! Toi et moi, on aurait pu bien s'entendre, tu sais... Malheureusement, le temps presse ! J'ai d'autres personnes à dépouiller.

Je ne savais pas ce qu'il voulait dire par « bien s'entendre » mais après tout, je m'en fichais bien. Je me débattis une dernière fois contre mon bourreau, essayant d'agripper ses mains, ses avant-bras... Mais en vain, il ne broncha pas. Finalement, mes poings retombèrent mollement le long de mon corps. Après tout, face à cette montagne de muscles, je n'étais qu'une poupée de chiffon. C'était la fin, il fallait bien l'avouer. Je n'avais même pas eu le temps de dire au revoir aux gens que j'aimais... L'individu se pencha si près de mon visage que sentit le souffle de sa respiration qui empestait l'alcool.

- Un dernier mot, petite ?
- Deux, pour être précise : Spray buccal. Ça ne vous ferait que du bien !

L'homme rit, puis resserra son étreinte autour de mon cou jusqu'à ce que ses mains se chevauchent.

- Bye-bye !

Susurra t-il à mon oreille. Cette fois, le vertige m'aveugla complètement. Je sentais le sol se dérober sous mes pieds. Je ne distinguais même plus son visage. Un bruit sourd se fit entendre, et l'homme lâcha prise. Je tombai à terre dans un bruit sourd. Ma respiration était coupée. J'ouvris grand les yeux, tentant de découvrir ce qu'avait causer ce bruit. Mais j'étais complètement aveuglée. Malgré cela, je cru entendre des bruits de lutte. Un simple délire sans aucun doute. Je ne pouvais plus respirer, c'était la fin, je le savais bien...

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary J. Burton
» The Psychopath (Modératrice)
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 23
Localisation : Marne

MessageSujet: Re: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   Dim 20 Juin - 12:21

Je la perdis brusquement de vue, comme envolée, et, ralentissant pour pouvoir mieux la rechercher du regard, je compris brusquement qu’elle avait des problèmes. Je traversais alors la grande rue sans même faire attention aux voitures qui risquaient de me renverser, ce qui me valut plusieurs coups de klaxon ; peu m’importe, il fallait que j’aille voir ce qui se passait. Je me stoppai net en la voyant, collée contre le mur, les pieds ne touchant plus le sol, maintenue par un homme plutôt bien bâti qui n’était pas prêt de la laisser partir visiblement. Je ne faisais certainement pas le poids, mais qui ne tente rien n’a rien, alors je pris mon élan, couru le plus vite possible jusqu’à l’agresseur et, l’épaule devant pour me protéger, je lui fonçai dedans. La vitesse m’ayant donné une force assez puissante pour le faire tomber, il lâcha le cou de Chelsea pour se concentrer sur moi. J’entendais en bruit de fond la respiration difficile de la jeune femme, mais je ne pouvais pas tout de suite m’occuper d’elle, j’avais un compte à régler avant. Je lançai mes poings jusqu’au visage de l’homme, ils me faisaient atrocement mal mais ma colère dépassait tout. La haine, le dégoût pour cet enfoiré me motivait, gauche, droit, gauche, droit, sans m’arrêter, sans prendre le temps de respirer. Par moment il parvenait à me toucher, surtout au ventre, mais je continuai, toujours au visage ; il avait la mâchoire dure, ce salopard ! Mes poings saignaient, ou alors son nez je ne sais pas, mais je voyais du liquide rouge et chaud sur mes mains et sur lui, j’aurais du m’arrêter mais je ne pouvais pas, tant qu’il pouvait encore déployer ses forces pour me toucher je n’arrêterais pas. Au bout d’un moment, il laissa tomber sa tête au sol, et ses mains arrêtèrent de me frapper. Je dus me faire violence pour le laisser tranquille, mais en voyant l’état de Chelsea je n’avais pas le choix. Je me relevai alors, pris Chelsea dans mes bras et me précipitai vers la sortie, vers la grande route. Je continuai ainsi de courir jusqu’à un endroit tranquille, un petit parc pour enfant, encore désert à cette heure. Je la déposai sur un banc, tentant de la faire respirer normalement. Allongée, je lui fis basculer la tête en arrière, ce qui visiblement lui suffit car elle toussa brusquement et pris une grande inspiration ensuite. Je vis les marques sur son cou, très rouges, on voyait encore la trace des doigts de cet enfoiré.

-Chelsea ? Tu m’entends ?

Je n’osai plus la toucher, elle paraissait fragile, cassante, comme si le moindre de mes contacts allait la faire tomber en pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   Dim 20 Juin - 16:07

- Chelsea ?

Quoi, qu'est ce qui a ? Qui m'appelle ? Je n'étais pas morte ? Pourtant, c'était étrange, c'était le néant. J'aurais voulu répondre à l'appel de mon nom, mais aucun de mes muscles ne me répondait. Et cette voix... Qui était-ce?

- Tu m’entends ?

Oui je t'entend. Je cherchais par tout les moyens à ouvrir la bouche, ouvrir les yeux, faire bouger un de mes membres. Mais rien n'y faisait. J'étais comme paralysée.
Et d'un coup, je pris une profonde inspiration. L'air me brulât la gorge, ce qui me déclencha immédiatement une quinte de toux. Ma bouche se tordit, sans que j'en ai conscience. C'était horrible comme ça me brulait... Comme si l'air était chargé de sel... J'ouvris les yeux. D'abord, je ne vis que du flou. Tout était brouillé. Puis, un visage apparu. Un visage tordu par l'inquiétude. Les cheveux de l'homme tombaient vers moi, sans me toucher. Il avait une barbe naissante. Ses yeux me fixai avec insistance. Avec une lueur étrange. Comme s'il attendait quelque chose de moi. Quoi ? Que veut-tu que je fasse crétin ?
Puis, d'un coup, tout me revint en mémoire. Mon jogging, Zac, mes larmes, l'homme, ...
J'ouvris la bouche, pour l'envoyer balader, mais aucun son ne sortit. Alors, je me redressa brusquement. Ce qui me valu un long et lourd vertige. Que j'ignorai complètement. Je me leva rapidement et avança. Au bout de trois pas, je m'effondra. Rattrapée par deux bras de fer. Je me réveilla quelques secondes après dans les bras de Zac, qui me fixai toujours avec inquiétude.

- ... Désolée.

Parvins-je à articuler. Comme j'étais sotte. Il m'avait sauvé la vie, et moi, je voulais l'envoyer balader. Je voulais envoyer balader l'homme que j'aimai. Mon agresseur n'avait pas eu tord finalement, j'étais une ratée. J'avais failli tué quelqu'un avec mes bêtises.

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary J. Burton
» The Psychopath (Modératrice)
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 23
Localisation : Marne

MessageSujet: Re: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   Mar 22 Juin - 13:52

J’attendais impatiemment qu’elle ouvre les yeux enfin, et avec inquiétude aussi. Elle respirait bruyamment et je me demandais s’il ne valait pas mieux l’emmener à l’hôpital vu son état, c’est vrai, c’était peut être grave… C’est à ce moment que ses paupières se soulevèrent, lentement, et à peine avait-elle reprit ses esprits qu’elle essayait déjà de se lever pour partir. Je ne la retins pas, mais je veillai à ce qu’elle ne chute pas… Trop tard.
Chelsea s’écroula dans mes bras, très faible, avant d’articuler un « Désolée ». Je la reposai sur le banc, assise, mais la gardai dans mes bras, je ne voulais plus la lâcher, et puis j’avais peur qu’elle ne tombe encore tellement elle était faible. J’avais la migraine, trop de questions se bousculaient dans ma tête, j’avais peur de me tromper sur son compte, mais j’avais l’impression qu’elle tenait à moi… au moins un peu. J’étais perdu oui, je ne savais pas quoi faire, si je devais tout lui expliquer, ou me taire et lui laisser du temps. La deuxième solution étai la plus sage mais je n pouvais tout garder plus longtemps et puis, qui me dit qu’on aura un autre moment comme ça, rien qu’à nous ?

-Je sais que tu es encore sous le choc et très faible, mais je pense te devoir quelques explications. Si ça se trouve tu ne te souviendras même pas de ce que je vais te dire, ou bien tu m’éviteras jusqu’au jour où on se perdra définitivement parce que je me suis trompé sur ton compte mais je ne serais pas tranquille tant que tu ne le sauras pas. J’aurais du te donner des nouvelles, te dire pourquoi j’étais parti si précipitamment, mais… je n’ai su qu’aujourd’hui que … nous deux … voilà. Je voulais t’écrire, au moins, mais qu’est-ce qui me disait que ça tu m’attendais ? Je croyais que j’étais le seul à … tenir à toi. J’ai eu des problèmes dans ma famille, et je ne pouvais pas rester ici alors qu’ils avaient besoin de moi ailleurs.
Les choses auraient été différentes si j’étais resté ici durant ces deux longs mois, si tu ne m’avais pas autant manqué. Au moins ça m’a permis de prendre du recul par rapport à tout ça, et je suis sûr de moi. Reste à savoir pour toi.


Je finis par me taire, après un long monologue, parce que je ne trouvais rien d’autre à dire. Que toutes les cartes étaient entre ses mains maintenant. J’étais ridicule, niais à souhait mais de toute façon dans une situation pareille je défiais quiconque de s’en sortir dignement et sans égratignures en cas de rejet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea J. Reed
» So' : Admin Alcoolique :D
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 13/02/2010
Age : 22
Localisation : Bretagne Powaa !

Feuille de personnage
Âge: 18ans
Favorite Song: The Killers - Somebody Told Me
Relations:

MessageSujet: Re: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   Mar 22 Juin - 22:11

Zac me ramena avec précaution sur le banc. Il me prit dans ses bras. Comme s'il avait peur que je me volatilise... Ce serait plutôt à moi d'avoir peur, qu'il s'en aille une autre fois. Contre lui, je sentais son cœur battre à tout rompre. Ou bien était-ce le mien ? Surement. Je me sentais rougir jusqu'aux oreilles, prenant conscience que j'étais extrêmement proche de lui. Heureusement qu'il ne voyait pas mon visage. Puis, lentement, il prit une profonde inspiration et se lança dans un long récit :

- Je sais que tu es encore sous le choc et très faible... Ça va, j'suis pas si fragile... mais je pense te devoir quelques explications. Ah, ça c'est clair ! Si ça se trouve tu ne te souviendras même pas de ce que je vais te dire, ou bien tu m’éviteras jusqu’au jour où on se perdra définitivement JAMAIS ! parce que je me suis trompé sur ton compte mais je ne serais pas tranquille tant que tu ne le sauras pas. J’aurais du te donner des nouvelles, te dire pourquoi j’étais parti si précipitamment, mais… je n’ai su qu’aujourd’hui que … nous deux … voilà. ... Attends, attends... Nous deux quoi ? Je voulais t’écrire, au moins, mais qu’est-ce qui me disait que ça tu m’attendais ? Ah, si seulement tu savais... Je croyais que j’étais le seul à … tenir à toi. ... Quoi ? Attendez, je nage en plein délire ? C'est pas vrai, c'est pas vrai ! Il m'aime ? Mon Dieuu ! J’ai eu des problèmes dans ma famille, et je ne pouvais pas rester ici alors qu’ils avaient besoin de moi ailleurs.
Les choses auraient été différentes si j’étais resté ici durant ces deux longs mois, si tu ne m’avais pas autant manqué.
Si tu savais comme toi tu m'a manqué... Au moins ça m’a permis de prendre du recul par rapport à tout ça, et je suis sûr de moi. Reste à savoir pour toi.

... Je tourna la tête vers lui -son visage était si proche du mien... - cherchant un indice quelconque qui m'aurait permis de voir qu'il se foutait de moi. Non mais ce n'étais pas possible qu'il m'aime... Il y avait quoi, 5% de chance que l'homme de j'aime, m'aime ! Aaah, son visage est trop proche... Beaucoup trop proche ! Tellement proche que je pouvais voir chaque détail de sa peau, chaque infimes détails de son visage. Ses lèvres tremblantes, ses yeux reflétant une lueur légèrement inquiète... Mes idées se brouillaient au fur et à mesure que je plongeais mes yeux dans les siens. Puis, me noyant dans le noir de ses yeux, sans réfléchir, je passa une main dans sa nuque et effleura ses lèvres, un léger baiser. Voyant qu'il ne se reculait pas, je plaqua mes lèvres contre les siennes. Là, ma tête était vide. Complètement vide. Je ne pensais plus à rien. A part à la douceur de ses lèvres, à mon cœur tambourinant contre ma poitrine. C'était magique comme instant. Pitié que je ne sois pas en train de délirer, pitié que tout cela ne soit pas un rêve...
J'avais le vertige, mon cœur provoquait un vacarme assourdissant dans mes oreilles, je n'avais plus le contrôle d'aucuns de mes membres mais je me sentais si bien dans ses bras...

- - - - - - - - - - - - - - - - -
    I'm Super-Woman :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour, pour clarifier certaines choses... (Suite) | Zachary J. Burton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimitri - Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour.
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» BONNE NOUVELLE ! 21 JANVIER 09 RETOUR D'ARISTIDE EN HAITI !
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)
» Certaines choses valent plus que le temps que l'on passe pour elle [PV Loreline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Academy :: + San Francisco :: 13th road-
Sauter vers: